Dictaphone Numérique

Trois grandes marques se partagent le marché du dictaphone numérique : Olympus, Sony et Philips. Chacune d’entre elles offrent des spécificités qui lui sont propres, mais les caractéristiques générales de ce type d’appareil sont les mêmes partout.

Avant d’effectuer cet achat, il faut se poser la question de l’usage que l’on désire en faire :

  • professionnel, loisir ou simple pense-bête ?
  • Servira-t-il à créer des enregistrements audio diffusables sur le web ou à enregistrer de la musique?
  • A effectuer des interviews ou à prendre des cours?
  • Est-il destiné à servir seulement d’aide-mémoire en remplacement des bons vieux post-it?

Dictaphone Numérique
Selon sa destination il faudra privilégier certains critères par rapport à d’autres. Pour tout ce qui touche au domaine musical ou au web, il est évident que la qualité audio doit l’emporter sur toutes les autres considérations. En ce qui concerne les enregistrements « parlés » qui peuvent parfois s’avérer très longs, le point essentiel est l’autonomie. Quant au côté usage en tant que mémento, la maniabilité et la facilité d’usage doivent être prises en compte en priorité.

Avant d’approfondir les autres éléments à prendre en considération, rappelons qu’un dictaphone numérique est équipé soit d’une mémoire flash soit d’un disque dur, ce qui lui confère un certain nombre d’avantages par rapport aux dictaphones à cassette : plus de perte de données durant le temps nécessaire au changement de cassette et plus de rembobinage à la fin de l’enregistrement, la simple pression sur un bouton déclenchant la lecture immédiate.

Il utilise le port USB pour transférer directement vos dossiers de l’enregistreur vers l’ordinateur, d’où un important gain de temps ; chaque fichier numérique est sauvegardé automatiquement sur l’ordinateur avec indication d’heure et de date.

Certains enregistreurs numériques permettent la navigation de messages d’un fichier à un autre ou la suppression pure et simple ; d’autres encore sont livrés avec un logiciel permettant de passer automatiquement d’un fichier son à un fichier texte.

Les modèles les plus performants ont une mémoire extensible et sont fournis avec une carte mémoire externe. Le format et le poids de ces appareils se sont suffisamment réduits au fil du temps pour avoisiner maintenant ceux du MP3.

Pour finaliser son choix, il faut se pencher sur :

  • la capacité, qui est très variable selon le type de support mémoire utilisée et qui varie globalement entre 128 Megaoctets (Mo) et 2Gigaoctets (Go), capacité représentant une duréee d’enregistrement qui se situe entre 8 heures en qualité audio maximale et 250 heures en qualité audio minimale; la mémoire interne donne d’excellents enregistrements mais présente une certaine fragilité ; la mémoire flash regroupe à la fois la robustesse, une bonne autonomie des batteries et une importante capacité de stockage.
  • l’autonomie ; tous les dictaphones fonctionnent généralement à l’aide de piles ; une certaine catégorie de dictaphones numériques proposent des stations d’accueil permettant le rechargement d’où une plus grande capacité d’enregistrement ; le dictaphone numérique à déclenchement vocal est le plus autonome : ne démarrant qu’en présence de sons ou de voix et s’arrêtant automatiquement en même temps que le son, il ne génère pas de perte d’énergie.
  • la compatibilité ; il faut absolument s’assurer qu’il y a compatibilité entre l’appareil enregistreur, l’ordinateur et le système d’exploitation ; pensez également à vérifier les normes audionumériques.
  • la connectique ; il est souvent nécessaire de disposer d’une rallonge USB pour le raccordement à l’ordinateur ; c’est là qu’intervient le dictaphone numérique USB mentionné ci-dessus qui facilite la connexion : pour une dictée mains libres, il suffit simplement de poser le dictaphone sur la station d’accueil et de dicter directement vers le PC.
  • le micro ; le micro intégré, dont sont pourvus la plupart des dictaphones numériques, offre l’avantage d’une protection contre les chocs ; il existe la possibilité de connecter un micro externe sur quelques modèles spécifiques. L’enregistreur numérique portable avec micro externe multidirectionnel, produit léger et et de taille raisonnable, fera le bonheur des musiciens, journalistes et amateurs de prises de son variés : il sait tout enregistrer, du chant des oiseaux aux bruits urbains et en offre une retranscription fidèle.

Il apparaît donc que le choix d’un enregistreur ne se fait pas à la légère et que beaucoup de facteurs entrent en jeu. Trouver un produit qui associe polyvalence, qualité et durée d’enregistrement, station d’accueil USB et taux élevé de reconnaissance vocale nécessite de prendre son temps. Si, en plus de tous ces avantages, il présente une certaine qualité de la finition du style écran rétro-éclairé et bonne ergonomie, vous aurez alors le nec plus ultra du dictaphone numérique.

Contenu protégé par Copyscape – Reproduction Interdite

Tags de recherche :

dictaphone numerique, enregistreur numérique, dictaphone olympus, dictaphone, dictaphone sony, Dictaphones numériques, dictaphone numérique usb, dictaphones, meilleur dictaphone numérique, choisir un dictaphone numerique