Zoom F6 : Avis et Test complet

Lorsque j’ai vendu mon H4n en 2013, j’ai juré que je ne prendrais jamais un autre appareil Zoom. Avance rapide jusqu’en 2019 et j’ai acheté l’enregistreur Zoom F6, en espérant que ce serait une expérience différente. A-t-il déçu ? Lisez la suite pour en savoir plus.

Zoom a amélioré son jeu depuis qu’il a présenté le F8 en 2015-2016. Les enregistreurs de la série F sont destinés aux enregistreurs de terrain, tandis que ceux de la série H sont surtout destinés aux musiciens et vidéastes amateurs. Vous pouvez obtenir des résultats décents avec un H5 ou un H6, mais ils sont plus bruyants que les autres appareils de poche, ils sont gourmands en énergie et, surtout, ils peuvent s’avérer très peu fiables.

Présentation du Zoom F6

Construction

Compte tenu de tout cela, j’avais très peu d’attentes pour le F6. Dès que j’ai ouvert la boîte, j’ai réalisé qu’il était plus petit que prévu. Le facteur de forme est pourtant parfait, préférable à celui du Mixpre à mon avis. Il est principalement fait de métal et semble très solide, bien que les boutons du panneau avant ne soient pas aussi solides que ceux des Mixpres.

Comme l’appareil est si petit, Zoom a dû faire quelques compromis. L’écran est assez petit aussi, les 4 boutons de navigation en façade ne sont pas brillants pour plonger dans les menus, et le slot pour carte SD est caché derrière la batterie NP-F (si vous choisissez d’en utiliser une). Une autre chose qui me rappelle l’ergonomie du Mixpre est l’encodeur du casque, qui n’est pas très facile à utiliser lorsque l’appareil est dans un sac d’enregistrement. Mais ce n’est pas un problème. Vu le prix et la taille de l’appareil, je m’attendais à plus d’inconvénients pour être honnête.

Puissance

En parlant de batterie, le Zoom F6 peut être alimenté par des piles AA (ce qui n’est jamais une bonne idée si vous faites des enregistrements sérieux sur le terrain), par des batteries NP-F pour lesquelles il dispose d’un emplacement très utile à l’arrière (contrairement au Sound Devices Mixpre qui nécessite un adaptateur supplémentaire et qui, même ainsi, a l’air bizarre et peu maniable) et il peut également être alimenté par USB-C. Ce dernier point est excellent. J’ai pu enregistrer pendant 24 heures d’affilée sans épuiser un powerbank de 26800 mAh avec 4 micros alimentés en fantôme branchés.

Une chose étrange que j’ai trouvée en enregistrant à Bornéo, c’est que le F6 a un système de priorité d’alimentation bizarre. Je n’avais pas lu le manuel (qui fait ça ? !) et je n’avais aucune idée de l’existence de ce système. Je m’attendais à ce que l’appareil passe automatiquement d’une source d’énergie à l’autre lorsque la première était épuisée. J’ai branché une banque d’alimentation via USB-C et j’avais également une batterie NP-F attachée. Malheureusement, lorsque la batterie NP-F s’est épuisée, le F6 s’est éteint alors qu’une batterie pleine était encore branchée. J’ai raté deux chorus de l’aube à cause de cela, ce qui était un peu frustrant, pour ne pas dire plus.

Lorsque j’ai pris contact avec Zoom à ce sujet, ils n’ont jamais semblé intéressés par mon problème. Ils n’ont jamais répondu quand je leur ai envoyé quelques suggestions, ce qui semble étrange quand on compare cela à l’ouverture et à la réactivité de Sound Devices. On m’a dit qu’ils ont corrigé la priorité de la source d’alimentation dans une mise à jour ultérieure, mais je ne l’ai pas encore vérifié moi-même. Il aurait été gentil de leur part de me contacter et de m’en parler.

Enregistrement 32 bits

Je pense que Zoom a devancé Sound Devices sur le marché avec une machine capable d’enregistrer en 32 bits. Je ne vais pas expliquer ce concept ici, mais pour résumer, l’enregistrement 32 bits vous permet d’oublier le réglage des niveaux et d’obtenir des niveaux « corrects », indépendamment de ce que vous enregistrez. Cela peut sembler être une béquille mais cela peut s’avérer pratique lorsque vous devez laisser votre enregistreur quelque part sans savoir exactement à quoi vous attendre en termes de volume sonore. Les orages en forêt tropicale en sont un bon exemple, car vous pourrez enregistrer des sons naturels doux et des tonnerres forts sans avoir à revenir en arrière pour changer les niveaux.

Lisez aussi :  Zoom H5 : Avis et Test complet

Bien que cela fonctionne dans 90 % des cas, il existe toujours des situations dans lesquelles cela peut mal se passer. Parfois, une source sonore peut être trop forte pour les préamplis, et à l’opposé, certaines sources silencieuses peuvent se retrouver noyées dans le bruit malgré tout (bien qu’il s’agisse probablement de bruit de micro à ce stade). Vous aurez également besoin de plus d’espace disque pour stocker vos enregistrements, mais je pense que cela vaut la peine d’avoir une tranquillité d’esprit supplémentaire en cas de besoin. Pour ma part, je continue d’enregistrer en 24 bits pour l’instant et je n’utilise le 32 bits que dans des situations particulières, comme l’orage de la forêt tropicale mentionné plus haut.

Qualité du son

Les préamplis du Zoom F6 sont étonnamment bons. Ils sont comparables (mais pas aussi silencieux) aux préamplis Kashmir des appareils Mixpre. Ils sont parfaitement utilisables pour la plupart des enregistrements de terrain, y compris les ambiances moyennement silencieuses comme les forêts tempérées en automne. En réécoutant mes enregistrements de Bornéo, je ne vois pas de différence entre ceux que j’ai faits avec le F6 ou le Mixpre 6 II (pour info, j’ai utilisé des microphones Lom MikroUsi Pro et Sennheiser MKH series avec les deux appareils).

Comme prévu, le Zoom F6 dispose de filtres passe-haut et de limiteurs. Les limiteurs lookahead tant vantés sont corrects mais pas aussi bons que ceux du Sound Devices 633. Il est également un peu ennuyeux que vous deviez aller dans chaque canal et les activer séparément au lieu d’avoir une option de limiteur global. Il en va de même pour le filtre passe-haut.

Autres caractéristiques

Le Zoom F6 peut enregistrer en double format (24 et 32 bits en même temps) et il peut également être utilisé comme interface audio pour votre ordinateur. Il n’a pas d’entrée minijack pour les micros PIP comme le Lom mikroUsi, mais je n’ai jamais ressenti le besoin d’en utiliser un avec le F6. Il peut être contrôlé via Bluetooth avec une application, mais certaines fonctionnalités ne sont bizarrement pas accessibles de cette façon. L’amplificateur de casque n’est pas génial non plus, mais je trouve que c’est le cas avec beaucoup d’autres enregistreurs, certains beaucoup plus chers.

Comme mentionné précédemment, le système de navigation à 4 boutons n’est pas génial et est plutôt maladroit comparé à l’écran tactile élégant des appareils Mixpre. Il faut faire beaucoup d’allers-retours, et des éléments comme le bouton Stop ne font rien lorsque vous êtes dans le menu, de sorte que vous devez appuyer plusieurs fois sur le bouton Retour (menu) pour revenir à l’écran principal. Zoom devrait engager un spécialiste UX/UI et s’inspirer de Sound Devices sur ce point. La plupart de ces inconvénients peuvent être négligés lorsque vous réalisez que cette petite unité offre 6 préamplis.

Le service client de Zoom (oui, c’est une caractéristique – il est révolu le temps où un produit était lancé et où la société n’avait pas besoin de l’entretenir ou de l’améliorer par la suite) est une grosse déception, surtout si on le compare à des sociétés comme Sound Devices, Sennheiser ou Rycote. Je m’attendais à ce qu’ils écoutent mes suggestions et qu’ils soient au moins plus réactifs.

Prix

Je pense qu’une grande partie des inconvénients que j’ai mentionnés s’explique par le bas prix que Zoom a visé avec le F6. Cet enregistreur est moins cher que le Sound Devices Mixpre 3 II, qui offre seulement la moitié du nombre de préamplis. Zoom a toujours pratiqué des prix très inférieurs à ceux des autres fabricants, ce n’est donc pas une surprise, mais il est bon de voir qu’ils ont amélioré leur jeu et qu’ils innovent maintenant au lieu de suivre les tendances.

Le plus grand avantage de la F6 est le prix, en fin de compte. Pour moi, ce n’est pas un compliment, mais beaucoup d’acheteurs potentiels ne peuvent pas se permettre de payer plus. C’est formidable de voir que le seuil d’entrée est beaucoup plus bas qu’il y a 10 ou 15 ans, cela ne fait aucun doute. Si vous ne pouvez pas vous permettre de payer plus cher, le F6 est un excellent enregistreur avec lequel vous pouvez construire une installation solide.

Lisez aussi :  Zoom R16 : Avis et Test complet

En termes objectifs et non relatifs, le F6 est un appareil très abordable. Il offre de nombreuses possibilités dans un petit format pour un prix modique. À l’époque où j’ai commencé à enregistrer sur le terrain, il aurait fallu dépenser plusieurs fois son prix pour obtenir un appareil offrant toutes ces possibilités.

Comparaison avec des appareils similaires

Le F6 sera inévitablement comparé aux appareils Sound Devices Mixpre de 2ème génération, en raison de leurs capacités d’enregistrement 32 bits et de leur prix. Bien que les enregistreurs Zoom et Sound Devices aient tous deux leurs avantages et leurs inconvénients, le F6 gagne au niveau du prix par préampli.

Les appareils Mixpre (1ère et 2ème génération) sont légèrement meilleurs en termes de qualité de préampli, mais pas de beaucoup. Pour la plupart des applications, les différences seront imperceptibles.

En ce qui concerne l’ergonomie, le Zoom F6 et les Sound Devices Mixpres sont un peu mitigés. Ils ont dû rogner sur les coûts pour obtenir un prix aussi bas et cela se voit. Ce n’est pas un obstacle mais il faut le garder à l’esprit, et je pense que c’est là qu’aucun des appareils mentionnés n’est gagnant.

J’ai dû faire face à un problème personnel, celui du support client. Comme je l’ai mentionné précédemment, j’ai manqué quelques chœurs de l’aube à Bornéo parce que je n’étais pas au courant du système de priorité de la source d’alimentation (qui a peut-être été corrigé, mais les notes du firmware n’en font pas mention). La réponse que j’ai reçue de Zoom était terne et opaque. En revanche, lorsque je n’étais pas satisfait des performances de mon Mixpre 6, Sound Devices m’a répondu immédiatement par e-mail et sur les réseaux sociaux et a passé des mois à résoudre les problèmes qu’ils pouvaient régler. Paul Isaacs m’a appelé personnellement et nous avons eu une longue discussion à ce sujet. Ceci est dû à la philosophie de l’entreprise, SD étant un fabricant haut de gamme d’enregistreurs de haute qualité alors que Zoom vend aux masses et se concentre sur des produits moins chers. Cela me donne beaucoup plus confiance dans le matériel de Sound Devices que dans celui de Zoom.

Notre avis final

Bonne question. Si votre budget est très limité, n’y pensez plus, achetez le F6 et sortez enregistrer des choses. Si vous pouvez vous permettre de payer plus (on entre dans le domaine des rendements décroissants), Mixpres serait un meilleur choix en raison de préamplis légèrement moins bruyants, d’une interface utilisateur et d’une ergonomie légèrement meilleures, et d’un service clientèle résolument meilleur. Les Mixpres ont cependant leurs propres inconvénients, comme je l’ai détaillé dans mon article.

À l’heure actuelle, je possède 3 Mixpres et un Zoom F6 et je n’envisage pas de m’en débarrasser. Cependant, j’ai récemment eu besoin d’un petit enregistreur pour mon installation DMS et j’ai choisi d’acheter un troisième Mixpre au lieu d’un deuxième Zoom F. Quelle que soit votre décision, vous posséderez un appareil solide qui vous servira bien.

Découvrez nos autres tests & comparatifs...
Zoom H1 MB: Avis et Test complet
Zoom-H1

Dans notre recherche des meilleurs enregistreurs vocaux de la célèbre marque Zoom, nous sommes tombés sur le modèle Zoom h1 Lire plus

Zoom H2N : Avis et Test complet
Zoom-h2n

L'enregistreur vocal Zoom h2n nous a impressionnés car il dispose d'une fonctionnalité vraiment innovante, à savoir l'enregistrement stéréo Mid Side. Lire plus

Zoom H5 : Avis et Test complet
Zoom-h5

Nous avons rencontré un certain nombre de modèles différents dans le monde du Zoom et ils nous ont tous frappés Lire plus

Zoom H6 : Avis et Test complet
Zoom-h6

Pour pouvoir mener des interviews, vous enregistrer pour une vidéo ou même capturer la musique que vous écoutez, vous avez Lire plus

profil

Bonjour, je m'appelle Thomas et j'ai pris l'habitude d'utiliser des dictaphones dans le cadre de mon travail. A force d'essayer différents modèles j'ai vite remarqué que certains modèles se distinguer par rapport aux autres en terme de performance et de practicité. C'est pourquoi j'ai créé ce blog pour vous partager le résultats des mes tests et mes meilleurs conseils dans le choix du dictaphone adapté à vos besoins et budget.

Comparatif Dictaphone Numérique

La Crème de la Crème des Dictaphones au Meilleur Prix

X